Tortuee

    Le sentier Nepisiguit Mi’gmaq suit le côté sud de la rivière Nepisiguit sur environ 150 km, de la réserve de la Pointe Daly jusqu'au pied du Mont Carleton. Ce sentier historique fut utilisé par les premières nations Mi’gmaq depuis des millénaires, soit pour accéder à la chasse ou la pêche ou cueillette selon les saisons. Les autochtones voyageaient aussi pour interagir et échanger avec les autres communautés.

    Cette artère historique au coeur de terrain sauvage du Nouveau-Brunswick est riche en sites culturels, datant d'encore plus loin que les premiers records voulaient indiquer. Des fragments d'outils de pierre furent retrouvées à partir de sites archéologiques le long de la rivière, certains datant de 5000 ans. Des écrans de roches utilisés pour la chasse du caribou peuvent encore être retrouvés le long de ce sentier.

    La restauration du sentier Mi’gmaq a été initié par les premières nations de Pabineau en 1985. En plus de promouvoir une appréciation et un respect de l'héritage culturel, la restauration de ce sentier historique fut entrepris pour tenter un développement économique avec de l'écotourisme responsable. Les 2 premières années ont surtout servies à recueillir l'information et marquer le sentier. En 1998, la 1ère partie du sentier fut complétée des chutes Pabineau allant vers le mont Carleton. Jusqu'à 1999, des fonds furent encore alloués pour aider à restaurer le sentier. Par contre, un pont censé traverser la rivière pour accéder au début du sentier ne voit jamais le jour. Le sentier est alors très peu utilisé et la maintenance est abandonnée.

    M. Rod O’Connell décide en 2004 d'amasser de l'information à propos du sentier et organise une randonnée en automne 2005. De 2005à 2011, beaucoup d'effort est déployé par Rod et son équipe de bénévoles pour tenter d'obtenir les permis nécessaires pour maintenir le sentier. Des applications sont perdues ou mises de côté et après des années d'acharnement, les efforts sont abandonnés.

    En 2014,  M. O’Connell, toujours très actif dans sa communauté, participait à une rencontre de Sentier NB et aborde le sujet du sentier Mi'gmaq à quelques oreilles bien attentives. Par ce temps, le sentier est presqu'entièrement repoussé et perdu. Quelques bénévoles présents convainquent M. O’Connell de les aider à se donner une autre chance et durant cet hiver là, ce petit groupe prépare un plan de restauration. Ils ont un bon support des premières nations de Pabineau pour débuter les travaux au printemps de 2015.

    Durant l'été de 2015, les amis du sentier Nepisiguit Mi'gmaq assemblent plus de 40 bénévoles pour marquer et couper environ 30 km de sentier, entre la Pump House de Rough Waters jusqu'aux Chaines of Roche. Les premières nations de Pabineau fournissent des travaillants pendant plusieurs semaines également. Les bénévoles prennent du temps de leurs horaires déjà chargée, payent leur essence et fournissent l'équipement.

    En 2016, des grands progrès voient encore le jour. Avec autant de bénévoles, l'aide de 2 programmes étudiants, un support financier des premières nations de Pabineau et d'une subvention de la province du NB reconnaissant nos efforts, le sentier est maintenant en grande partie terminé de la réserve de la Pointe-Daly jusqu'au pont de Heath Steele. Une autrre section de 12 km est aussi ajoutée du lac Bathurst au Mont Carleton, jusqu'au pont McEwen. 10 routes d'accès sont marquées et nettoyées. Un nettoyage majeur est effectué près de Roughwater aux sites de dépotoirs improvisés. Les premières plateformes de camping sont également bâties durant l'automne.

    En octobre 2016, le premier Défi Nepisiguit Challenge est organisé par la ville de Bathurst et les premières nations de Pabineau. Cette course de 2 jours nécessite l'usage de vélo de montagne, course dans les sentiers et canoe pour parcourir 150 km du Mont Carleton jusqu'à Bathurst. Ce fut un grand succès.

    En 2017, le sentier existant est d'avantage amélioré et 25 km de nouveau sentier y est ajouté, du ruisseau 44 mile à Indian Falls Depot et du ruisseau 69 mile au pont McEwen. Afin d'éviter l'établissement de campements n'importe où, d'autres plateformes sont construits et les premiers teepees sont installés. Des anneaux de feu sont améliorés aux meilleurs endroits possibles. La sécurité est aussi améliorée en ajoutant des marches rudimentaires dans certaines côtes et des ponts de cordes permettent maintenant des traversées de ruisseau à sec. On y ajoute aussi des marqueurs de km et le sentier est divisé en 20 sections avec des points d'accès ("A" à "U" à environ tous les 7 km. Des enseignes de carte du sentier et de bonne étiquette du randonneur et campeur sont érigées aux endroits stratégiques.

    En 2018, les sections P-Q-R-S furent complétées à l'aide d'inombrables bénévoles dévoués et 4 étudiants d'été, ceci malgré de nombreux jours avec chaleur extrême. Les derniers mètres du sentiers furent coupés le 23 août, suivi par une célébration au Chalet du Gouverneur près de Popple Depot, en compagnie d'une grande foule.

Faites parti de notre belle communauté

Une merveilleuse communauté de bénévoles amants de la nature. Vous voulez vous joindre pour en tirer les bénéfices de renouer avec la nature et faire une différence?

Parlez avec nous
Large powerprecision hires
Large vertical color
Large 1
Large logo
© Sentier Nepisiguit Mi’gmaq. 2019 - Tous droits réservés.
Top